Ulrich, la vie au grand air

17 novembre 2014

Déjà 3 semaines

Trois semaines demain que ce petit anage a rejoint les étoiles. C'est si peu mais si long aussi

Ce blog restera en ligne mais ceci sera le dernier message car il faut tourner la page pour pouvoir la classée dans les bons souvenirs. 

Tourner la page (la chemise anti-dermite a rejoint une petite camargue qui en avait besoin, les couvertures sont rangées, ...)

Et tenter de s'investir autrement : il y aura d'autres rencontres, il y aura d'autres aventures...

Mais celles-ci ont été uniques et le resteront. Comme je le dis depuis longtemps, après lui, ils ont cassé le moule. 

Une dernière photo et des derniers mots positifs, à l'image de ce petit rayon de soleil, qu'il a été et restera.

IMG_20141025_155802

 

 

 

Posté par boulinetteb à 14:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 octobre 2014

Mardi 28 Octobre : la fin de l'histoire

Ce matin un petit espoir, Ulrich mange, boit, la paraffine a bien été évacuée, je retrouve un petit espoir que notre histoire dure encore un petit moment.

Je tente de me reposer, de vivre ma vie mais vers 15 h le téléphone sonne. Cela fait deux jours que je n'y réponds plus moi même ; Romain a posé sa journée pour que je puisse me déplacer si nécessaire.

Mon grand garçon est vraiment trop fatigué, il reste couché et je demande à Aurélie d'appeler la vétérinaire.

Le trajet en voiture se fait sous un flot de larmes et nous la laissons à la porte du domaine. Aurélie est là et le surveille, ses copains mangent à côté. Je me pose près de lui, je m'assois à ses côtés pour tenter de le réconforter, lui qui a si souvent été là pour moi.

Je ne compte pas les fois où j'étais arrivée dans son boxe, pour faire couler mes larmes dans sa crinière. Là c'est à moi d'être forte, à moi de lui dire que non, il ne doit pas s'acharner à essayer de se lever parce que je suis là. Pendant un moment il accepte mes gratouilles mais en tournant la tête avant de se coucher de tout son long.

Je coupe une mèche de crins pour la garder précieusement et épluche une orange. J'ai peu d'espoir qu'il la veuille mais il se redresse en la voyant et la mange sans soucis, avant de se recoucher de tout son long. Je reste encore au près de lui un long moment, la vétérinaire l'ausculte une dernière fois mais nous savons tous ce qu'il faut faire.

Je reste au près de lui alors qu'il s'endort mais c'est Aurélie qui sera là ensuite. Aussi bien elle, que Romain et la vétérinaire pensent que c'est mieux ainsi, que je n'ai pas besoin de voir ça, que j'ai fait tout ce que je pouvais.

Nous reprenons tous les deux la voiture en larmes et nous déplaçons jusqu'au bout du chemin où nous nous arrêtons un moment avant de pouvoir prendre la route.

Il est temps pour moi de commencer à prévenir les gens pour qui Ulrich comptait car partout où il est passé ou à travers le net, tout le monde aime Ulrich, son sacré caractère, son côté joueur et sa tête de poney qui empêche de lui en vouloir.

Et moi je vais réorganiser ma vie petit à petit. Il y aura la période des larmes qui montent pour rien (mais j'évacue comme ça) et qui m'empêchent de répondre au téléphone puis celle des questions existencielles : que vais-je faire de tout le matériel? que vais-je faire de mes week-ends? de mes après midi de libre, de mes vacances? 

Remonter à cheval? je ne sais pas, pas pour l'instant. 

En tout cas mon Ulrich, mon petit chou, mon petit con, mon Rickou tu m'as apporté tellement de chose que tu seras à jamais dans mon coeur : merci de m'avoir permis de vivre cette belle année avec toi, merci pour tous les moments sur ton dos ou à côté, même ceux le cul dans le sable car ils m'ont permis d'avancer. Je souhaite à chaque cavalier, de connaître un petit cheval comme toi dans leur vie.

Maintenant galope là haut à travers les étoiles, tu l'as largement mérité.

 

Posté par boulinetteb à 07:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 octobre 2014

Lundi 27 Octobre : J3

8h46 : Bonne nouvelle Ulrich va bien. Il faut que j'achète du son d'avoine.

30 minutes plus tard ça ne va plus. Petit chou recommence à se coucher. On décide de rappeler la véto. Elle passera vers 12h30.

Le temps de me calmer, de remettre mes idées au clair je vois avec Coraline pour qu'elle m'emmène. Il ne vaut mieux pas que je me fasse le trajet en conduisant et encore moins toute seule. 

Le temps que je me bouge, que l'on trouve du son d'avoine (chez Auchan au rayon bio car rien en coopérative agricole), que l'on achète un truc à manger (car oui il faut penser à se nourrir...) nous arrivons juste avant la véto. Petit chou qui est au fond voit la voiture et approche d'un bon pas. Le temps que nous descendions la vétérinaire l'a attrapé.

En bref et en passant mes moments  de prise de tête et de crise de larme ce n'est pas terrible. Le coeur bat plus fort qu'hier et les muqueuses sont plus violettes... Pas de nouvelle fouille, de toute façon je pense que j'aurais refusé vu sa réaction hier. Un appel à Christian (mon moniteur, qui connaît Ulrich depuis 20 ans) pendant lequel chouchou m'a gratifié d'une jambette, une discussion avec Coraline, un long moment de doute et de gratouilles... Je finis par décider de tenter à nouveau le traitement mais je ne recommencerais pas tous les jours ce n'est pas une finalité.

Donc re-sédation (moins forte qu'hier), re-tuyau dans le nez (mais pas de saignement) et re-paraffine. Mon chouchou est un amour qui se laisse faire sans problème. Re-antidouleur mais avec de la morphine et un diurétique car nous ne sommes pas sûres qu'il ait uriné et la vessie posait problème hier (ce ne sont pas des termes très vétérinaires mais bon...)

Nous laissons Ulrich végéter avec son panier le temps que la sédation s'efface. On se pose dans le paddock avec Coraline et Aurélie pour manger un morceau en gardant un oeil sur lui. Je me détends, je décompresse, tant que l'injection fera effet il sera bien. D'ailleurs il essaye par tous les moyens de manger à travers son panier.

Avec accord de la vétérinaire il est décidé de mettre le petit groupe au pré avec de l'herbe pas trop haute pour ne pas mettre mon grisou à la diète sans qu'il se gave de foin et se fasse mal au ventre. Nous faisons le convoyage avec Coraline et petit chou est supra content la tête dans son pré.

Il est déjà 16 h et je me décide enfin à amorcer le retour à la maison. Je vais continuer de fuire mon téléphone en craignant les nouvelles mais je vais croiser les doigts. 

Demain j'essayerai de ne pas y aller. J'ai épuisé mes chauffeurs et surtout je pense que quand je suis là il se force à puiser dans son énergie. Il vient quand il me voit, il répond à mes sollicitations et il prend tout mon chagrin. On verra si j'arrive à me tenir à ce que je dis.

Posté par boulinetteb à 19:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]

26 octobre 2014

Dimanche 26 Octobre : La suite

Petit bilan de l'évolution de la santé de chouchou

Hier soir samedi : émission d'un crottin mou mais pas liquide. Ulrich reste très fatigué, Aurélie décide de le couvrir et prévient la vétérinaire

Ce matin il était très faible et se couchait beaucoup (il s'est écorché partout), on a donc décidé d'appeler la vétérinaire et de la faire passer. Il a un peu transpiré avec sa chemise imper mais a de l'appétit.
Passage de la vétérinaire vers 11h30 ce n'est pas très glorieux : fréquence cardiaque est un peu élevée (mais il fait l'effort de se relever donc ça peut expliquer en partie), muqueuses trop pâles, urines foncées et signe de déshydratation.
"Fouille" rectale compliquée car bien que sédaté Ulrich résistait de l'intérieur alors qu'avec Romain nous le tenions en le caressant et en le gratouillant. La vétérinaire a senti quelques masses dont une assez grosse à droite et la vessie qui n'était pas normale non plus. Elle n'a pas insisté plus pour ne pas risquer de déchirure.
On a décidé de tenter ce que l'on pouvait faire et de traiter comme une colique : une injection d'anti-douleur et administration de paraffine (+ un peu d'eau au passage vu la déshydratation). La sonde nasale c'est impressionnant surtout que ça a saigné un peu mais mon loulou c'est un warrior, il s'est laissé faire comme il faut. 
Aurélie lui a mis le panier et il n'était pas du tout convaincu car il essayait de faire rentrer le foin dedans par le côté mais tant qu'il était sédaté il risquait la fausse route donc bon... Une fois l'effet dissipé il a le droit de manger du foin s'il ne se goinfre pas.
J'ai soigné rapidement ses écorchures aux pointes des hanches et à la tête avec du derfen et je lui ai passé un coup de bouchon avec de l'anti-insectes pour qu'il ne soit pas trop embêté.
Je suis restée à le papouiller, mais me voir dans cet état ne doit pas être génial pour lui donc j'ai fini par le laisser avec ses copains, en mode sieste, à côté de l'abri
On attend donc de voir comment cela se passe en sachant que si ce soir ça ne va pas où si ça se reproduit cela ne servira à rien d'insister..
Aurélie m'a envoyé des nouvelles toute l'après midi et cela semblait aller un peu mieux : Ulrich ne s'est pas recouché, il mange un peu et ses intestins se font entendre. Rien n'est gagné et je redoute la nuit vu qu'à chaque fois c'est le matin qu'il est au plus mal.
Je vais aller le voir demain matin et en attendant je remercie tout ceux et celles qui me soutiennent et prennent des nouvelles de petit chou, même si j'ai du mal à en parler sans craquer.

Posté par boulinetteb à 20:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 octobre 2014

Samedi 25 Octobre : Mon petit chou...

8h11 ce matin, réveillée par un appel d'Aurélie. Isabelle l'a prévenue qu'Ulrich est couché et sûrement en colique elle y va et me tient au courant.

9h52 nouvel appel, après un petit temps avec une couverture et application d'huiles essentielles (on garde la calmagine pour plus tard au cas où) Ulrich semble aller mieux mais il est fatigué. Il a quand même essayé de fracasser son panier et elle lui a finalement retiré. Il grapille un peu de foin. Aurélie fera des allers-retours toute la matinée pour le surveiller

Je tente de vaquer à mes occupations mais je ne suis pas bien. Soledad essaye de me rassurer en me disant que c'est sûrement une colique de froid : suit la grande réflexion sur couvrir ou ne pas couvrir qui m'arrache un peu plus le cerveau. Pendant les courses j'achète les réserves d'huile de colza pour lui donner du gras à brûler.

A 15h nous arrivons au domaine. De la voiture nous apercevons Ulrich qui semble agité et ne sait pas s'il doit se coucher ou non. Le temps de se garer et de changer de chaussures, il a rejoint ses copains et s'est apaisé. Je le récupère pour le faire marcher et il marche. Je lui fais le pansage sans l'attacher : il grapille quelques brins d'herbe pendant que je passe rapidement l'étrille. Je tente de faire le shiatsu mais les bruits sont vraiment timides. Je lui masse la tête et il semble apprécier. Je finis en passant le bouchon dans le bon sens pour faire circuler l'énergie (enfin j'espère...)

Nous refaisons marcher mais il semble raide des postérieurs : je vérifie les pieds et fait un curage rapide ; il n'y a rien. Encore quelques tours et mon chouchou qui bloque pour faire pipi : les urines sont un peu foncées à mon goût mais surtout, Ulrich ne fait jamais pipi en dehors de chez lui... Je donne toutes les infos à Aurélie et je me décide à le rentrer dans son parc. Je lui réessaye son licol pour donner les mesures à Pauline car oui il faut positiver.

IMG_20141025_155641

IMG_20141025_155651

IMG_20141025_155656

IMG_20141025_155802

Je l'observe de loin pendant un moment, il reste collé à ses copains, la tête dans la queue d'Instinct et somnole. Je range mes affaires et l'observe encore en redescendant avec la voiture. 

Je reviendrais lundi mais le temps va être long d'ici là...

Vers 19h un SMS puis un appel d'Aurélie. Point positif il y a eu un crottin mou, la colique semble donc "passée" mais mon petit chou est toujours bien fatigué et il s'était couché à nouveau. Elle l'a donc couvert pour ce soir et a préféré appeler la vétérinaire pour avis et pour la prévenir car demain c'est dimanche et en cas d'urgences... La vétérinaire voulait que je sois préparée car pour elle cette fatigue, le fait qu'il se couche, cela peut aussi n'être que la vieillesse et une indication, du début de la fin (qui pourrait être proche). 

J'ai couru toute la journée, et là j'étais sur le chemin d'une sortie avec Romain. j'ai marché un moment, le coeur gros. Toute la journée j'ai été stressée mais là c'est trop ; je vais pourrir la soirée si j'y vais je décide donc de rentrer. Sur le chemin tout défile et je pleure pour évacuer. Je veux croire que mon petit chou c'est le plus fort et qu'il va s'en remettre mais en même temps je me dis que samedi dernier quand je pestais contre ses bêtises, peut être que c'était la dernière fois... Et l'impression d'avoir fait trop d'erreur avec lui, de ne pas avoir fait assez...

Les larmes ont coulé encore quand les crochets de sa chemise anti-insectes m'ont résisté alors que je voulais la passer à la machine, pour l'année prochaine...

Posté par boulinetteb à 20:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 octobre 2014

Mercredi 22 Octobre : Shiatsu

Malgré un vent à décorner les boeufs, la petite équipe s'est réunie vers 11h pour la séance shiatsu d'Ulrich.

Je vais récupérer monsieur au fin fond des prés pour éviter le chemin aux copines. Il n'est pas trop pourri et surtout il ne semble pas s'être gratté depuis le retrait de sa chemise et ses yeux sont très bien.

La séance shiatsu a viré en séance d'éducation car monsieur enchaînait les jambettes et avait la bougeotte. Soledad et Laurence ont pris le relais mais une chose est sûre il ne faut pas lâcher le morceau car Ulrich même quand il arrête une bêtise, il la re-teste 5 minutes plus tard. 

On finit par le déplacer dans le pré jouxtant celui de ses copains une fois qu'il s'est un peu calmé. Je fais des arrêts/ félicitations ou reculer en fonction de la réponse de chouchou. De l'avis de tous je m'améliore et nous faisons de gros progrès mais il reste du travail. Cela tombe bien, on va se lancer dans l'equifeel.

Ulrich finit par se poser et somnoler à partir du milieu de la séance. En résumé : il va bien mieux au niveau du foie et du système digestif. On va continuer ce que l'on faisait... Par contre il était contracturé au niveau de l'encolure à droite et il y avait quelque chose à une hanche et à un boulet mais ceci est sûrement dû à ses fantaisies de samedi. Il a eu droit à un massage à la lavande pour la peine et je vais m'y mettre aussi. On va aussi se mettre au pansage énergétique après les séances car je veux continuer à faire le pansage après.

J'ai fini par relâcher la bête, un peu titubante, car somnolante, avec ses copains. Cet après midi changement de pré et surtout balade des potes donc poney tout seul mais avec l'herbe il devrait moins faire le cake. 

 

shiatsu 22 oct 2014

Posté par boulinetteb à 18:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 octobre 2014

Samedi 18 Octobre : La pêche papy^^

Une longue et belle journée sous le signe du cheval.

Retrouver Coraline et son blond et partir en camion à travers la brume. Voir le soleil sortir pour une balade bien agréable : en calèche avec Aurélie, tractées  par Instinct, à cheval pour Coraline et Martine (une pensionnaire du domaine), à vélo pour Romain. 

La découverte des chemins de Rians et celle de l'attelage pour moi. Un Ogam très sage. Malheureusement Martine a dû rebrousser chemin car Havane avait mal aux pieds sur les cailloux.

IMG_20141018_110104

 

IMG_20141018_110134

S'occuper des chevaux avant un pique nique sur le domaine, au Poste à grives, à côté de l'ancienne truffière. Dégustation du jus de raisin fraîchement pressé et du vin local avant d'attaquer un repas en commun avec quelques personnes supplémentaires. IMG_20141018_152223

Retour au près des chevaux, même s'ils n'étaient pas très loin. Je sors Ulrich de son paddock, il s'est un peu chauffé quand Instinct est parti ce matin mais il se laisse panser tranquillement. Sa tête n'a pas souffert du retrait du bonnet (à part quelques moucherons dans les oreilles), je décide de tester le retrait de la chemise ce soir ; Aurélie la remettras si c'est la catastrophe. Je graisse le dessus des pieds tout neufs (merci notre maréchal), Coraline fait une tresse de queue, je selle. Il est temps de choisir le parcours que nous effectuerons. 

Au moment de mettre le filet c'est la catastrophe. J'ai fait n'importe quoi en le remontant après le nettoyage. Ulrich bouge, je n'y arrive pas, il s'énerve, je m'énerve (ou inversement) la tension monte... Romain et Coraline tente de me calmer. Je descends Ulrich près de la carrière pour le faire brouter mais il ne tient pas en place. Je remonte à pieds près de l'aire de pansage et décide de trotter en main plus pour évacuer ma tension que la sienne. Je me mets ensuite rapidement en selle pendant qu'Havane fait son premier tour. Monsieur ne tient pas en place et donc on marche d'un bon pas.

J'ai choisi les "épreuves" en fonction de ce qu'Ulrich ne peut pas faire (ou n'a pas fait depuis trop longtemps) donc pas de saut, de reculer ou de galop :

Avant de commencer, petite détente au trot et déjà un cheval qui m'entraîne vers le fond de la carrière (les copains) et vers les obstacles...

- Transition trot/arrêt/trot en un point donné => je craignais avant l'épreuve de ne pas pouvoir lancer le trot et une fois sur place je redoutais de ne pas m'arrêter... Arrêt assez net au final (pas dans la délicatesse malheureusement). Départ au trot après un ou deux pas mais très correct compte tenu de notre travail sur l'année passée.

- Passage de la passerelle = de longues planches de bois mises côte à côte => contrat rempli, au pas rênes longues comme c'était demandé.

- Passage d'un "U" au pas sans toucher les barres => parfaitement réalisé, jusqu'à ce que je récompense une seconde trop tôt et le dernier postérieur qui touche la sortie (j'assume totalement la bêtise).

- Récupérer un objet (courge emballée dans un papier qui fait du bruit) et le déposer dans un seau au pas => cette épreuve pouvait être faite au trot ou au galop mais au pas était bien suffisant pour nous. Chouchou pas du tout effrayé par l'objet ou son bruit. Déposer en deux tours autour du seau.

- Arrêt monté rênes lâchées 10 secondes => non tenu, ce n'était pas le jour.

- Arrêt à pieds, à 1 m du cavalier, 10 secondes => idem....

Sortie à pieds et avec le sourire de la carrière mais cheval n'a toujours pas enve de s'arrêter pour brouter. Je remonte donc pendant que Coraline fait son tour. Un tour presque parfait, avec toutes les plus grosses difficultés : un saut de 60 cm, ouverture de la porte de la carrière avec réculer de 5 pas, slalom entre trois cônes en reculant, passage de la passerelle, transition pas/galop en un point, le "U" et tout ça en amazone. A la suite, pour s'amuser, elle a passé l'oxer avec rivière (première rivière pour Ogam) et la palette, qui ne faisait pas partie du parcours du jour. De belles jambettes sur la palette et un mitraillage de photo pour l'amazone qui a toujours autant de succès.

On regarde Martine passer avec Havane puis je décide de retourner dans la carrière pour tenter le galop. Ulrich n'a pas galopé monté depuis son arrivée dans le sud, il a fait quelques foulées en longe deux fois mais là je le sentais... Voir tout ce monde, les autres chevaux qui galopent et sautent peut être... Et voilà, à peine demandé, un galop bondissant et volontaire, quelques cercles à chaque main, une direction moyenne avec un loulou qui agrandit le cercle vers les obstacles (non non, je ne veux pas y aller moi^^) et va même galoper sur le "U" tss. 

Après ça, toujours la frite et pas envie de s'arrêter. Tout le monde me dit que c'est beau de le voir en forme à cet âge, moi il me rappelle des moments plus ou moins glorieux de notre passé^^ J'en profite néanmoins pour partir balader avec la copine et Romain à vélo. Cela le fera peut être sécher un peu car là le nounours est trempé. Présentation faites entre les deux loulous : Ulrich couine comme une fille, comme d'hab^^

Un peu dur de passer devant son parc mais une fois la porte du domaine passée le moteur est à nouveau en marche et bien. Ogam a une belle foulée et Coraline n'a pas besoin de le retenir pour être au niveau d'Ulrich. Monsieur poney fait du 2 par 2 et passe même en tête par moment. Il ne se pose aucune question mais reste assez impatient. Je dois le tenir pour éviter qu'il trottine. 

IMG_20141018_164235

Une fois rentré d'ailleurs je ne pourrais pas le panser à l'attache car dans sa tête un seul but "retrouver ses potes". Je le relâche au parc le temps d'essayer Ogam en amazone 2 minutes (la selle n'est pas franchement à ma taille^^) et de voir avec Aurélie la correction du quizz (2ème épreuve du jour) et le classement. Coraline et Ogam finissent premiers ;-) Pour Ulrich et moi 3ème place sur 4 (soit avant dernier, comme d'habitude en concours lol). En cadeau, une belle courge butternutt : il faut savoir que Rians c'est le pays de la courge^^

Ranger et panser le poney, qui coopère plus ou moins surtout lorsque j'attaque le curage des pieds et le nettoyage des oreilles. Il est encore humide quand je le laisse après quelques carottes et oranges.  Il est temps d'embarquer Ogam et de reprendre le camion pour rentrer. Alors que nous rentrons Ulrich reprend des forces, la tête dans le foin, alors que les copains sont au loin dans l'abri. Il y en a un qui risque d'être un peu raide demain, mais il leur a montré à tout ces petits jeunes, qu'il en a encore sous le capot ;-)

 IMG_20141018_182517

Posté par boulinetteb à 15:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 octobre 2014

Mardi 14 Octobre : Après la pluie

Une visite matinale pour changer un peu. La pluie a attendu que je sois sur le chemin du retour pour tomber (merci).

Les chevaux sont tous au paddock et il y a un peu de boue là où ils sont le plus souvent (râtelier à foin et abreuvoir) mais sinon on ne voit presque rien du passage des gros orages qui ont touché le Var. La carrière a un peu souffert mais elle est déjà utilisable. Le maréchal passant demain, je décide néanmoins de ne pas aller travailler.

Pour commencer je laisse chouchou la tête dans le foin pendant que je nettoie son filet et ses protections (autant être présentables samedi et puis ça faisait un moment que je n'y avais pas touché). Je vais enfin le chercher et gentiment il m'épargne de mettre mes pieds dans la boue et vient à ma rencontre, doucement car ça glisse un peu mais il vient.

Je l'attache à l'autre ligne car celle que nous utilisons d'habitude est en contre bas et s'il gratte il va me faire des tranchées dans le sol^^. Shiatsu, curage des pieds (va falloir surveiller les glomes mais le reste nickel), étrillage dans les règles de l'art car les membres sont crapoteux, bouchon, nettoyage de la tête (qu'il gratte sur la ligne d'attache vilain) et démêlage des crins pour finir. 

Je décide de tenter de ne pas lui mettre son bonnet car il y a moins d'insectes et il a encore fait un trou dedans. Au besoin Aurélie lui remettra si ses yeux souffrent. Elle va aussi commencer à introduire l'huile de colza dans sa ration. Je coupe des carottes que je dépose par terre pour occuper la bête le temps de mettre sa chemise et de ranger quelques bricoles. Malgré ça j'ai quand même eu droit à un passage sous la corde de la ligne d'attache et je me suis fâchée mais il a reculé à la demande et n'a pas recommencé.

Je ramène mon poney chéri au paddock après une belle pause "je désherbe les bordures de mon parc^^". 

Je remonte nettoyer mes boots et prendre les mesures pour son futur licol en cuir, création de sa tata préférée. Je descends manger ma salade, qui a bien meilleur goût sous le regard amusé d'Ulrich qui attend que je distribue quelques carottes.

Je file récupérer la voiture, un dernier arrêt carotte avant de fermer le portail du domaine et à samedi mon petit.

Ya toujours quelque chose à réclamer

IMG_20141014_114533

IMG_20141014_114538

Posté par boulinetteb à 17:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 octobre 2014

Jeudi 9 Octobre : Avant la pluie

Le jeudi, cela devient un petit rituel : laisser mes élèves et prendre la route pour rejoindre la campagne et mon poney chéri. Je sais bien qu'au retour cela ne sera qu'embouteillages et donc je profite pour flâner sur place. Ce week end la pluie est attendue, les chevaux profitent de l'herbe verte du pré avant de rejoindre le paddock où le foin les attends déjà.

Mon monstre a massacré totalement son bonnet : je pense que toute réparation est inespérée cette fois-ci. En plus cela ne l'a pas protégé du vent et ses yeux sont crapoteux. Sur le chemin jusqu'à l'aire de pansage monsieur grapille quelques touffes d'herbes. Je commence par l'essayage de la chemise imperméable (elle tombe nickel) avant de la laisser ici "au cas où" le déluge et le froid s'abattraient sur le var. Chouchou se transforme en petit ourson et un poil plus épais commence à le couvrir. 

Je cure les pieds rapidement car il hésitait à marcher et en effet il y avait de beaux cailloux. On continue avec le shiatsu et à la faveur d'un éternuement, un petit écoulement rouge pointe dans la narine gauche de mon poney. Je nettoie et regarde un peu suspicieuse mais continue mon pansage. Quand j'arrive à la tête, un nouveau filet de sang est là et ça ne me plaît pas du tout. Nous nous mettons à deux avec Aurélie pour inspecter et nous pensons trouver l'origine avec une coupure ; sûrement une herbe mais elle surveillera en mon absence (vendredi midi : pas de nouveau saignement, chouette !). Le maréchal passe mercredi et dons normalement pieds tout neuf pour le 18, ça tombe bien. 

Je rééquipe la bête et je l'emmène brouter un peu car avec cette histoire de saignottement je ne vais pas tenter l'activité physique plus soutenue. Sur les différents chemins je travaille un peu les arrêts en main. Ils ne sont pas très francs et donc je demande le reculer : au bout du troisième récompensé d'une carotte, j'ai un poney qui recule à chaque arrêt^^... C'est le problème Ulrich, il y en a trop dans la caboche. Le but de l'animation du 18 est de s'amuser et de rigoler, je pense que l'on va faire le spectacle tous les deux^^ 

Deux trois carottes avant d'entrer au pré et mon grand garçon s'éloigne rapidement : l'herbe est là et c'est le plus important !

IMG_20141009_172629

Pendant que je range mon matériel je discute de l'état d'Ulrich avec Aurélie et de son alimentation. Je vais en parler avec notre praticienne shiatsu adorée Soledad avant de changer quoi que ce soit et nous calerons un rendez vous afin de continuer le suivi. Autant dire que le planning de monsieur se remplit^^

Posté par boulinetteb à 13:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 octobre 2014

Samedi 4 Octobre : Entrainement

La visite du week-end et un programme bien chargé. Pendant qu'Ulrich grignotte sec, la tête dans la balle de foin, nous installons un petit parcours dans la carrière. L'idée : faire passer à chouchou les mêmes difficultés que la semaine dernière, mais monté.

Je récupère mon poney et commence par un coup d'étrille : apparemment monsieur a transpiré. Je découvre deux petites blessures sur deux membres donc je charge Romain de désinfecter ça pendant que je fais le shiatsu. Je cure les pieds et passe le bouchon avant de seller => poney patient, génial !

Direction la carrière où je me mets en selle seule en utilisant le montoir. Il a fallut que je le déplace plusieurs fois car Ulrich n'a jamais tenu en place au montoir et il ne va pas commencer^^. Par contre une fois le pied à l'étrier super immobilité, et pendant tout le travail il a maîtrisé l'immobilité à la fin des exercices, et même parfois pendant malheureusment^^.

Petite détente au pas et au trot avec trois cercles au trot à chaque main. L'impulsion n'était pas franchement là et monsieur avait plutôt tendance à traîner des pieds mais il l'a fait. Nous avons eu des "bug" en passant vers les copains mais ceci est expliqué encore une fois par la sortie matinale en balade de ces deux compagnons (ce qui expliquait aussi les marques de transpiration). 

Passage des difficultés ensuite : 

Le cercle en tuyau => "finger in the nose", il suffit que je me présente devant, même de biais et que je me baisse pour qu'il y aille => j'aime mon papy poney !!!

IMG_20141004_162439

 Le passage du "L" au pas. Un passage difficile avec un gros bug au milieu du tournant en mode "planté sur place" pendant cinq minutes sans réponses aux jambes ou à la voix. Réglé avec un quart de tour à droit et un quart de tour à gauche avant de repartir. En tout cas, vu sa tête ce n'est pas par peur qu'il n'y allait pas.

IMG_20141004_162516

 Mais ensuite ça passe comme dans du beurre. Nous y sommes passés dans les deux sens et nous avons refait un tour après la dernière épreuve pour vérifier.

IMG_20141004_162715

IMG_20141004_162717

 Ce que j'appréhendais le plus : la palette. En main il ne fait pas attention où il pose ses pieds et donc j'ai préféré l'équipé de guêtres pour pallier aux éventuels dérapages qui pourraient être amplifiés par mon poids. Mais j'ai eu un poney parfait, qui m'a très agréablement surpris. Arrivé dans le calme, même si pas forcément très droit, il a posé ses antérieurs et a attendu que je lui demande pour continuer et les deux passages (un dans chaque sens) se sont déroulés à merveille => j'ai le meilleur poney de la terre, bis !

IMG_20141004_162631

 Entre les exercices, retour près de Romain pour récupérer ses carottes et à la fin broutage pendant qu'il rangeait les plus gros éléments pour ne pas gêner. Et ensuite....

Départ en balade ! Nous avons repris le chemin fait avec la copine l'autre jour et je ne me suis trompée qu'une fois lol. Quelques arrêts pour brouter, un poney à l'écoute qui s'est prêté à l'inversion des cavaliers à mi chemin et a même trotté, presque de lui même et avec beaucoup plus d'impulsion. Ce cheval aime le goudron, je ne vois que cette explication. Comme les pieds nécessitent la prochaine visite du maréchal je n'ai pas poussé sur le trot. Sur la dernière allée, pieds à terre pour Romain, rênes sécurisés pour Ulrich et nous le laissons nous suivre pour rentrer. Il s'arrête à chaque touffe d'herbe mais avance sans encombre.

Retour à l'attache, déshabillage, pansage, graissage des pieds, et petit coup de ciseaux au passage de têtière et pour égaliser la crinière. Je vous rassure je n'ai pas décidé de lui faire une coupe au bol mais juste de couper en biseau les mèches qui étaient beaucoup plus longues que les autres pour donner un peu de propreté. Vu mon habileté, je ne voulais pas le défigurer. Changement de bonnet car il a les yeux cracras avec l'autre : j'espère qu'il tiendra cette fois. Un peu d'huile de cade et de mitosyl sur l'épaule qui est à nouveau râpée, la chemise et au pré le nounours. 

Nous finissons de ranger tout notre bazar, une carotte pour mon Ulrich qui daigne sortir la tête du foin lors de notre passage en voiture et retour sur Marseille. Pour la deuxième fois consécutive, un poney patient et formidable (mais ça il l'est toujours) !

 

Posté par boulinetteb à 10:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]