Une longue et belle journée sous le signe du cheval.

Retrouver Coraline et son blond et partir en camion à travers la brume. Voir le soleil sortir pour une balade bien agréable : en calèche avec Aurélie, tractées  par Instinct, à cheval pour Coraline et Martine (une pensionnaire du domaine), à vélo pour Romain. 

La découverte des chemins de Rians et celle de l'attelage pour moi. Un Ogam très sage. Malheureusement Martine a dû rebrousser chemin car Havane avait mal aux pieds sur les cailloux.

IMG_20141018_110104

 

IMG_20141018_110134

S'occuper des chevaux avant un pique nique sur le domaine, au Poste à grives, à côté de l'ancienne truffière. Dégustation du jus de raisin fraîchement pressé et du vin local avant d'attaquer un repas en commun avec quelques personnes supplémentaires. IMG_20141018_152223

Retour au près des chevaux, même s'ils n'étaient pas très loin. Je sors Ulrich de son paddock, il s'est un peu chauffé quand Instinct est parti ce matin mais il se laisse panser tranquillement. Sa tête n'a pas souffert du retrait du bonnet (à part quelques moucherons dans les oreilles), je décide de tester le retrait de la chemise ce soir ; Aurélie la remettras si c'est la catastrophe. Je graisse le dessus des pieds tout neufs (merci notre maréchal), Coraline fait une tresse de queue, je selle. Il est temps de choisir le parcours que nous effectuerons. 

Au moment de mettre le filet c'est la catastrophe. J'ai fait n'importe quoi en le remontant après le nettoyage. Ulrich bouge, je n'y arrive pas, il s'énerve, je m'énerve (ou inversement) la tension monte... Romain et Coraline tente de me calmer. Je descends Ulrich près de la carrière pour le faire brouter mais il ne tient pas en place. Je remonte à pieds près de l'aire de pansage et décide de trotter en main plus pour évacuer ma tension que la sienne. Je me mets ensuite rapidement en selle pendant qu'Havane fait son premier tour. Monsieur ne tient pas en place et donc on marche d'un bon pas.

J'ai choisi les "épreuves" en fonction de ce qu'Ulrich ne peut pas faire (ou n'a pas fait depuis trop longtemps) donc pas de saut, de reculer ou de galop :

Avant de commencer, petite détente au trot et déjà un cheval qui m'entraîne vers le fond de la carrière (les copains) et vers les obstacles...

- Transition trot/arrêt/trot en un point donné => je craignais avant l'épreuve de ne pas pouvoir lancer le trot et une fois sur place je redoutais de ne pas m'arrêter... Arrêt assez net au final (pas dans la délicatesse malheureusement). Départ au trot après un ou deux pas mais très correct compte tenu de notre travail sur l'année passée.

- Passage de la passerelle = de longues planches de bois mises côte à côte => contrat rempli, au pas rênes longues comme c'était demandé.

- Passage d'un "U" au pas sans toucher les barres => parfaitement réalisé, jusqu'à ce que je récompense une seconde trop tôt et le dernier postérieur qui touche la sortie (j'assume totalement la bêtise).

- Récupérer un objet (courge emballée dans un papier qui fait du bruit) et le déposer dans un seau au pas => cette épreuve pouvait être faite au trot ou au galop mais au pas était bien suffisant pour nous. Chouchou pas du tout effrayé par l'objet ou son bruit. Déposer en deux tours autour du seau.

- Arrêt monté rênes lâchées 10 secondes => non tenu, ce n'était pas le jour.

- Arrêt à pieds, à 1 m du cavalier, 10 secondes => idem....

Sortie à pieds et avec le sourire de la carrière mais cheval n'a toujours pas enve de s'arrêter pour brouter. Je remonte donc pendant que Coraline fait son tour. Un tour presque parfait, avec toutes les plus grosses difficultés : un saut de 60 cm, ouverture de la porte de la carrière avec réculer de 5 pas, slalom entre trois cônes en reculant, passage de la passerelle, transition pas/galop en un point, le "U" et tout ça en amazone. A la suite, pour s'amuser, elle a passé l'oxer avec rivière (première rivière pour Ogam) et la palette, qui ne faisait pas partie du parcours du jour. De belles jambettes sur la palette et un mitraillage de photo pour l'amazone qui a toujours autant de succès.

On regarde Martine passer avec Havane puis je décide de retourner dans la carrière pour tenter le galop. Ulrich n'a pas galopé monté depuis son arrivée dans le sud, il a fait quelques foulées en longe deux fois mais là je le sentais... Voir tout ce monde, les autres chevaux qui galopent et sautent peut être... Et voilà, à peine demandé, un galop bondissant et volontaire, quelques cercles à chaque main, une direction moyenne avec un loulou qui agrandit le cercle vers les obstacles (non non, je ne veux pas y aller moi^^) et va même galoper sur le "U" tss. 

Après ça, toujours la frite et pas envie de s'arrêter. Tout le monde me dit que c'est beau de le voir en forme à cet âge, moi il me rappelle des moments plus ou moins glorieux de notre passé^^ J'en profite néanmoins pour partir balader avec la copine et Romain à vélo. Cela le fera peut être sécher un peu car là le nounours est trempé. Présentation faites entre les deux loulous : Ulrich couine comme une fille, comme d'hab^^

Un peu dur de passer devant son parc mais une fois la porte du domaine passée le moteur est à nouveau en marche et bien. Ogam a une belle foulée et Coraline n'a pas besoin de le retenir pour être au niveau d'Ulrich. Monsieur poney fait du 2 par 2 et passe même en tête par moment. Il ne se pose aucune question mais reste assez impatient. Je dois le tenir pour éviter qu'il trottine. 

IMG_20141018_164235

Une fois rentré d'ailleurs je ne pourrais pas le panser à l'attache car dans sa tête un seul but "retrouver ses potes". Je le relâche au parc le temps d'essayer Ogam en amazone 2 minutes (la selle n'est pas franchement à ma taille^^) et de voir avec Aurélie la correction du quizz (2ème épreuve du jour) et le classement. Coraline et Ogam finissent premiers ;-) Pour Ulrich et moi 3ème place sur 4 (soit avant dernier, comme d'habitude en concours lol). En cadeau, une belle courge butternutt : il faut savoir que Rians c'est le pays de la courge^^

Ranger et panser le poney, qui coopère plus ou moins surtout lorsque j'attaque le curage des pieds et le nettoyage des oreilles. Il est encore humide quand je le laisse après quelques carottes et oranges.  Il est temps d'embarquer Ogam et de reprendre le camion pour rentrer. Alors que nous rentrons Ulrich reprend des forces, la tête dans le foin, alors que les copains sont au loin dans l'abri. Il y en a un qui risque d'être un peu raide demain, mais il leur a montré à tout ces petits jeunes, qu'il en a encore sous le capot ;-)

 IMG_20141018_182517